Andrée Putman à l’Hotel de Ville de Paris : Une petite expo gratuite mais haut de gamme !!

Piano Voie lactée, 2008

   J’adore le piano de gala Pleyel , Voie lactée, décoré par Andrée Putman en 2008. Quel style ! A la fois original et élégant ! On retrouve le damier, devenu signature de la designer, celui de la salle de bain – reconstituée dans l’expo – de l’Hotel Morgans à New York, aménagé en 1984 ! Sur cette photo, prise à la dérobée, vous pouvez percevoir l’atmosphère extraordinaire créée par Olivia Putman dans l’espace restreint de cette salle de l’Hotel de Ville. La fille de la designer, commissaire de l’exposition, a très bien mis en valeur les pièces de mobilier et les objets créés par Andrée.  Elle a eu l’idée de projeter  des diaporamas entre les arcs et colonnes néo-classiques, créant une illusion de perspective . Le visiteur peut ainsi découvrir toutes les réalisations   d’intérieurs de l’architecte- designer : le bureau du Ministre de la Culture, Jack Lang, 1985…, la boutique  Guerlain des Champs Elysées, 2005….des ambiances lumineuses, apaisantes. L’article publié sur Tout pour les femmes.com  présente bien toutes ses créations.

Diaporama projeté entre les colonnes

  Dans une interview, la commissaire explique comment l’exposition  s’articule  autour de la carrière de « l’Ambassadrice du style à  la française », comme disent les américains ! Cliquez sur le lien pour visionner :  Andrée Putman par Olivia Putman

Le visiteur est gâté ! Il peut même s’asseoir sur une création d’Andrée Putman, un banc de square au dossier surélevé, et, la nuque bien maintenue, confortablement installé, regarder une interview de l’élégante octogénère et la vidéo du chantier de transformation de la Villa en bord de mer d’Arielle Dombasle et Bernard-Henri Lévy, à Tanger.

 Je laisse la conclusion à Andrée Putman elle-même : «  Mes lieux sont simples, mais pas dépersonnalisés, sereins, mais pas froids, séduisants, mais pas opulents, doux mais pas nostalgiques, épurés, mais pas restrictifs »

 A voir jusqu’au 26 février 2011.

 

A propos Françoise Delaire

historienne de l'art
Ce contenu a été publié dans Art Contemporain, Design, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.